a
a
Weather:
city not found
HomeBitcoinUne plongée dans le modèle économique d’Ethereum 2.0 et son rapport d’évaluation des prix

Une plongée dans le modèle économique d’Ethereum 2.0 et son rapport d’évaluation des prix

Politique monétaire et modèle économique d’Ethereum

L’une des critiques d’Ethereum est que sa politique monétaire a changé plusieurs fois au cours de sa durée la plus courte, alors que Bitcoin n’a pas encore changé.

Il n’y a équipe de développement centrale qui peut facilement changer la politique monétaire de Bitcoin et n’a pas été modifiée. Au contraire, Ethereum a quelque chose de plus politique monétaire flexible. La politique est modifiée par les principaux développeurs au fil du temps et acceptée par le réseau chaque fois que nécessaire.

Ce graphique montre l’offre totale en bleu sur l’axe de gauche et montre le taux d’émission de l’offre annuelle (inflation) en orange sur l’axe de droite.

Source: Ethhub

Diverses propositions d’amélioration d’Ethereum (EIP) ont été proposées par les développeurs au fil du temps pour modifier leur politique monétaire.

Avec Ethereum 2.0, Ethereum change sa politique monétaire avec une mise à jour appelée EIP 1559 que fondamentalement réduire l’émission de nouveaux jetons.

Dans ce cadre EIP 1559, Ethereum aura à la fois un élément déflationniste et élément inflationniste qui ensemble détermineront le nombre de jetons Ethereum à un moment donné. Deux éléments de l’EIP 1559 sont discutés ci-dessous.

Le frais de base que les utilisateurs paient pour des validateurs pour vérifier que les transactions seront détruites. Cependant, les utilisateurs peuvent toujours donner un pourboire supplémentaire aux validateurs pour inciter les transactions plus rapidement.

Ces commissions sont payées exclusivement en fractions de jetons Ethereum, une fois détruits, celui-ci supprime définitivement un petit pourcentage de jetons Ethereum du système chaque jour. Plus les frais totaux dans le système sont élevés, plus les jetons seront détruits chaque jour.

Validateurs recevez toujours des jetons Ethereum fraîchement générés du réseau pour valider les transactions pour toujours.

Par conséquent, le taux d’émission dépend des jetons utilisés tels que validateurs.

Plus il y a de validateurs sur le réseau, plus de jetons seront générés, mais le montant généré par validateur diminuera, ce qui entraînera des rendements inférieurs pour les validateurs.

En théorie, EIP 1559 est un tableau assez élégant.

La politique monétaire est basé sur des règles et résultats relativement faible émission. Le taux d’émission potentiel le plus élevé dans le système EIP 1559 proposé est assez faible et certains résultats potentiels sont déflationnistes sur le réseau s’il y a un débit de transaction élevé par rapport au nombre de validateurs qui choisissent d’opérer sur le réseau.

Tout cela sonne bien!

Cependant, la critique habituelle est que les développeurs d’Ethereum changent leur politique monétaire aussi souvent que la Réserve fédérale et pour des raisons similaires (ils optimisent les aspects économiques de l’écosystème). Espérons que EIP 1559 est en place et s’avère fonctionner comme prévu et ne change jamais.

Le but d’Ethereum 2.0 est d’étendre considérablement le débit du système afin que le protocole devienne un «ordinateur du monde».

Les métriques derrière Ethereum

Acheter de la crypto-monnaie n’est pas comme acheter une devise au sens strict, mais c’est acheter une part dans un réseau.

La crypto-monnaie, par définition, peut être considérée comme une propriété fractionnée dans un réseau, avec la taille du réseau lui-même attribuable à la quantité de nœuds de données dans le réseau. Cette idée simple semble être pratiquement inconnue des amateurs de crypto-monnaie.

Les principes suivants peuvent être appliqués à toutes les crypto-monnaies. Dans notre étude d’aujourd’hui, nous nous concentrerons uniquement sur Ethereum en raison de la présence d’applications décentralisées, appelées d-apps, qui fournissent un cas d’utilisation clair pour Ethereum par rapport aux autres crypto-monnaies.

Chris Burniske, l’auteur du livre Crypto-Assets, a suggéré d’utiliser le terme «rapport entre la valeur du réseau et la transaction» comme un concept similaire à un rapport P / E pour l’évaluation des entreprises.

Une crypto-monnaie peut être considérée comme une «part dans un réseau», la valeur du réseau peut être directement évaluée comme la capitalisation boursière totale de la crypto-monnaie elle-même, similaire au cours de l’action d’une entreprise.

Le montant des transactions effectuées à l’aide de la crypto-monnaie est alors considéré comme un profit.

Le moyen simple de calculer le rapport entre la valeur du réseau et les transactions consiste à prendre la capitalisation boursière totale des pièces par le volume de transactions sur 24 heures et à diviser la valeur totale du réseau en 24 heures.

Par souci de simplicité, ces quantités sont obtenues de manière approximative.

Montant quotidien moyen des transactions (USD): 6000 USD

Volume de transactions quotidien: 1 300 000 transactions

Capitalisation boursière des pièces (USD): 191713009985 $

Au moment de la rédaction de cet article, cela donnerait un NVTR de 24,5786 pour Ethereum. Comparez cela à d’autres crypto-monnaies:

LTC: 32.1543

BTC: 26,59574

DUC: 9.0992

BCH: 1,3602

Les données sont obtenues à partir de https://bitinfocharts.com/.

Semblable à la comparaison du rapport P / E, un rapport P / E inférieur pourrait signaler un bon achat sur le réseau car il contribue beaucoup à la valeur du réseau.

Cependant, aucun ratio unique n’est un indicateur suffisant pour une entreprise. Les analystes financiers utilisent généralement plusieurs rapports pour prendre une décision éclairée sur l’actif.

Le prix par rapport au ratio Metcalfe est légèrement différent. La loi a été initialement appliquée aux télécopieurs Xerox et a ensuite été liée à des plates-formes telles que Facebook et Ebay en raison de leur dépendance aux réseaux et à Internet.

Une étude menée par Xing-Zhou Zhang en 2015 a révélé que les revenus de Facebook étaient presque exactement proportionnels au nombre d’utilisateurs actifs mensuels au carré, ce qui indique qu’une augmentation du nombre d’utilisateurs entraînera intrinsèquement une augmentation de l’utilité et de la valeur. La relation a été créée par Robert Metcalfe et élargie plus tard par George Gilder.

La loi de Metcalfe stipule que l’effet d’un réseau de télécommunications est proportionnel au carré du nombre d’utilisateurs connectés du système (n ^ 2). Bien qu’il s’agisse d’une relation beaucoup plus complexe, il semble être fortement corrélatif d’indiquer s’il faut acheter ou vendre Ethereum.

Le ratio est une fonction logarithmique du prix quotidien de la devise en USD, divisé par la moyenne mobile sur 30 jours de M2:

M2 est défini comme suit:

100 XN ^ 1,5 / S

N est représentatif du nombre total d’utilisateurs sur le réseau (auquel on attribue donc la puissance de 1,5). Les utilisateurs actifs mensuels d’Ethereum ne peuvent pas vraiment être déterminés, nous utilisons donc les adresses actives sur le réseau comme proxy.

Par conséquent, N est le nombre d’adresses actives et S est l’offre actuelle de jetons (pièces) en circulation.

Par conséquent, le PMR d’Ethereum sera:

Ln (1650/100 * (812,403 ^ 1,5 / 115,175,080))

= 0,9537

Le fonctionnement du PMR est que s’il est supérieur à 1, le réseau est surestimé pour le nombre d’utilisateurs qui interagissent avec lui, mais si le PMR est inférieur à 1, le réseau est utilisé mais sous-estimé. Notez que PMR peut entrer dans la zone négative.

Conclusion

La nouvelle politique monétaire EIP 1559 d’Ethereum est basée sur des règles et se traduit par des émissions relativement faibles ce qui est une image plutôt élégante. Les «ratios financiers» des crypto-actifs similaires au ratio P / E et au ratio P / B sont décrits ci-dessus. Gardez à l’esprit qu’aucune relation financière n’est parfaite pour un crypto-actif car chacun d’eux a des objectifs spécifiques et donc une autre partie de l’équation non évaluée dans le montant. De plus, les crypto-monnaies n’ont pas encore pleinement développé leur potentiel ultime et il existe un énorme potentiel de croissance qui n’a pas encore été évalué.

https://read.cash/@Wee/a-dive-into-ethereum-20-s-economic-model-and-its-price-valuation-ratio-5adbe1ab

No comments

leave a comment